Nouvelles

Nouvelles

Québec Vert demande la réouverture de tous les canaux de distribution des producteurs de végétaux du Québec

Québec Vert demande au gouvernement la réouverture de tous les canaux de distribution des producteurs de végétaux du Québec. Les activités de production en horticulture ornementale étant considérées comme un service prioritaire depuis le 30 mars, les serres regorgent de plantes, transplants de légumes et plantes comestibles prêts à être vendus, tout autant que les pépinières.

Plus précisément, les canaux de distribution actuellement autorisés ne permettent d’écouler qu’une faible partie de cette production périssable. Aussi, le commerce en ligne actuellement préconisé par le gouvernement, n’est malheureusement pas une solution adaptée pour notre secteur, considérant la fragilité de la marchandise et les défis de son expédition.

« Nous demandons donc au gouvernement de permettre aux producteurs la vente directe au public et l’ouverture des jardineries, en toute conformité avec les directives de la santé publique.  Ce sont, actuellement, des millions de plantes qui attendent d’être vendues. Les végétaux sont des organismes vivants; on ne peut les tabletter ou les stocker indéfiniment.  Ils doivent être plantés et entretenus » a expliqué monsieur Christian Brunet, président de Québec Vert.

« Nous remercions le gouvernement pour son implication auprès de notre secteur depuis le début de la crise qui a permis, entre autres, de maintenir les activités des producteurs horticoles, mais nous devons maintenant passer à une autre étape et rendre accessibles rapidement nos végétaux aux consommateurs.  De même, d’autres clientèles ont besoin d’aide professionnelle afin de planter et entretenir ces végétaux.  Il faudrait donc considérer la relance rapide des services d’horticulture, tels l’aménagement et l’entretien paysagers» a poursuivi monsieur Brunet.

Québec Vert a d’ailleurs mandaté HortiCompétences, le comité sectoriel de main-d’œuvre en horticulture ornementale, afin de produire des guides de mesures de prévention de la COVID-19 en milieu de travail pour nos différents secteurs d‘activités. Plusieurs entreprises ont d’ailleurs déjà modifié leurs procédures afin de se conformer aux directives de la santé publique, leur permettant  ainsi d’opérer de manière sécuritaire pour tous dès que le gouvernement nous en donnera l’autorisation.

«  Nous sommes tout à fait conscients que le contexte de la pandémie est un enjeu plus grand que nous et qui doit être pris au sérieux.  Nos entreprises sont prêtes à s’adapter à cette réalité.  De plus, l’histoire nous a montré qu’à travers les crises, le jardinage demeure une activité priorisée par la population.  Plus particulièrement, considérant les mesures de confinement, le jardinage permet à la population de pratiquer une activité positive en toute sécurité chez elle, en plus de favoriser sa sécurité alimentaire.  On ne compte plus les bienfaits sur la santé physique et mentale que cette activité procure. Nos végétaux sont beaux, nombreux et variés et n’attendent qu’à contribuer au bien-être collectif dans les circonstances » a conclu le président de Québec Vert.

Secret bien gardé, l’horticulture génère pourtant de nombreux bienfaits, influençant directement la santé publique et l’avenir environnemental du Québec. Secteur à grand potentiel de développement, il produit des retombées économiques de plus de 6 milliards de dollars.  Avec plus de 8 000 entreprises québécoises réparties sur tout le territoire de la province, cette industrie est au service de près de 2 millions de consommateurs chaque année et fournit plus de 40 000 emplois de qualité. Pour plus d’information sur l’organisation : www.quebecvert.com .

-30-

Source :
Laure Rodriguez
Coordonnatrice des relations de presse

Information :
Christian Brunet
Président
418 808-1011
christian.brunet@quebecvert.com

 

 

Retour à la liste des nouvelles