Nouvelles

Nouvelles

COVID-19 : Les dernières directives confirmées pour le secteur

Chers collègues de l’industrie, nous vivons présentement une crise sans précédent qui demande des mesures exceptionnelles. Nous sommes conscients que plusieurs d’entre vous auront des sacrifices énormes à faire. Malheureusement, nous n’avons d’autres choix, à court terme, que d’agréer aux demandes de notre gouvernement et de mettre en place les mesures limitant le plus possible la contamination et les pertes humaines.

Suite à plusieurs entretiens avec nos homologues gouvernementaux, voici l’information qui nous a été communiquée. Le gouvernement du Québec demande que toutes les entreprises fassent leur part pour limiter le plus possible la contagion du coronavirus COVID-19 . C’est pourquoi, il nous est demandé de mettre en place les mesures suivantes :

Secteur de la production

  • Production de plantes comestibles (plants de légumes, fines herbes, arbres et arbustes fruitiers)

Ces productions sont considérées comme prioritaires par le gouvernement et les opérations de production peuvent se poursuivre en tout respect des directives de la santé publique.

  • Production ornementale

Malheureusement, ces productions ne sont pas considérées comme prioritaires pour les trois prochaines semaines, mais les entreprises pourront cependant maintenir un niveau d’opérations minimum afin d’assurer la reprise de leurs activités, en tenant compte des directives de la santé publique (entretien minimal des végétaux, retrait des couvertures protectrices, etc.).

Secteur des Jardineries

Les jardineries doivent fermer leurs portes pour les trois prochaines semaines. Dans le cas où elles ont des opérations de production, elles doivent se référer aux directives concernant leur production respective, telles que mentionnées plus haut.  La vente en ligne et la livraison sont permises.

Toutes autres entreprises du secteur

Les entreprises devront réduire au minimum, à compter du mercredi 25 mars à 00:01 et jusqu’au 13 avril 2020, l’ensemble des services et activités qui ne sont pas prioritaires. Elles pourront cependant maintenir un niveau d’opérations minimum afin d’assurer la reprise de leurs activités, en tenant compte des directives de la santé publique.

Le télétravail et le commerce en ligne sont permis en tout temps pour toutes les entreprises.

Nous vous tiendrons informés de tout développement sur la situation, suivez notre infolettre et nos comptes Facebook et Linked In.

Soyez assurés que nous sommes de tout cœur avec vous et que nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour limiter les impacts sur les entreprises de notre secteur. Restons solidaires. Nous devons nous accrocher et, ensemble, planifier la relance. 

 

Christian Brunet, président                           Luce Daigneault, directrice générale

Retour à la liste des nouvelles