Page 55 - Québec Vert Avril-Mai 2017
P. 55

                    ENVIRONNEMENT
 Des îlots végétalisés  ottants pour puri er l’eau
par Jacques Brisson*, professeur à l’Université de Montréal, titulaire de la Chaire de recherche CRSNG/Hydro-Québec en phytotechnologie, et Louise Hénault-Ethier*, chef des projets scienti ques à la Fondation David Suzuki
Les innovantes petites îles  ottantes qui garnissent di érents lacs, étangs et bassins de rétention ont plusieurs utilités. En plus de servir de riche refuge à la biodiversité en accueillant oiseaux et insectes, ces îlots permettraient aussi d’améliorer la qualité de l’eau grâce aux végétaux qui s’y trouvent. Résumé de leur intérêt.
Les étangs et les lacs enjolivent les milieux naturels et les espaces aménagés, mais
ils jouent aussi un rôle utile dans nos écosystèmes. Plusieurs de nos eaux de surface sont cependant polluées, que ce soit par le ruissellement sur les terres cultivées (matières organiques, fertilisants ou pesticides) ou le lessivage des surfaces imper- méables qui drainent vers des plans d’eau (métaux lourds, produits pétroliers ou HAP provenant d’une toiture ou d’un stationnement). Or, des îlots  ottants végétalisés pourraient jouer un rôle dans la protection de ces plans d’eau.
* Jacques Brisson et Louise Hénault-Ethier sont tous deux membres du conseil d’administration de la Société québécoise de phytotechnologie
                                     Québec Vert | Avril - Mai 2017 55
                           PHOTO : CHRISTINE TREMBLAY, CHARGÉE DE PROJET ENVIRONNEMENT, STATION MONT TREMBLANT


























































































   53   54   55   56   57