Page 50 - Québec Vert Avril-Mai 2017
P. 50

                1. Hydro-Québec
Dans la province, Hydro-Québec possède le plus important réseau de recharge public. Le Circuit électrique [lecircuitelectrique.com], o re des bornes de 240 et de 400 volts. Il y en avait 828 en avril dernier.
La borne de 240 V est fabriquée par la  rme AddÉnergie de Québec et coûte 7 000 $, installation incluse. L’entreprise qui décide d’acheter une telle station devient propriétaire de la borne et paye l’électri-
cité consommée à Hydro-Québec. L’entreprise encaisse cependant les montants payés par les utilisateurs (moins 15 % de frais d’adminis- tration à Hydro-Québec, qui répare au besoin la borne gratuitement). La borne est géoréférencée sur la carte du site du Circuit électrique ainsi que sur celle de CAA-Québec, ce qui constitue une forme de publicité, note-t-on chez Hydro-Québec. Ajoutons que le fabricant AddÉnergie fait aussi partie du réseau pancanadien Flo [ o.ca], qui utilise des bornes identiques à celles du Circuit électrique.
Quant à elles, les bornes de 400 V sont plus onéreuses et coûtent plus de 30 000 $. Elles sont généralement installées à des endroits stratégiques le long d’axes routiers majeurs pour une recharge rapide en 20 minutes. En comparaison, une recharge complète à une borne de 240 V peut prendre quelques heures.
Toutes ces bornes sont « intelligentes » et donc capables de moduler le courant a n d’éviter les surcharges et la surconsommation d’élec- tricité. Le coût d’installation et la retenue sur les revenus chez Flo sont pratiquement les mêmes que ceux du Circuit électrique.
L’utilisation des bornes du Circuit électrique, construites par la  rme AddÉnergie de Québec, coûte 1 $ l’heure – facturé à la minute –, montant débité sur une carte rechargeable.
             POUR DES VILLES VRAIMENT VERTES
                                  COLLOQUE 2017
Inscription
info@phytotechno.com www.phytotechno.com/colloque2017
le rôle des phytotechnologies
Jardin Botanique de Montréal 1er juin 2017
Conférenciers invités
Olivier Damas, Plante & Cité, France
Alan de Sousa, St-Laurent, Montréal Jérémy Lundholm, St-Mary’s University, Halifax
Sara Jane O’Neill, Smart Prosperity Institute, Ottawa
Journée de visite des toits végétalisés de Montréal le 2 juin 2017
 C
 M
  J
 CM
 MJ
 CJ
 CMJ
  N
 PHOTO : HYDRO-QUÉBEC
       







































































   48   49   50   51   52