Page 15 - Québec Vert Avril-Mai 2017
P. 15

 Prolongez la saison du potager extérieur.
Les agrotextiles, vous connaissez ? Ce sont des textiles de couleur blanche utilisés en horticulture et en agriculture, principalement pour protéger les cultures des insectes et des oiseaux sans toute- fois diminuer la capacité photosynthétique des plantes. De plus, certains agrotextiles sont isolants et permettent de maintenir autour de la plante une température de 5 °C de plus qu’à l’extérieur. Ainsi, à une température extérieure de -4 °C, les plantes couvertes par un agrotextile ne sont tout simplement pas a ectées par le gel. L’utilisation d’agrotextiles permet donc de prolonger la saison de culture et de récolte de légumes jusqu’en décembre dans certaines régions.
Une autre technique pour prolonger la saison de jardinage extérieur est l’utilisation d’une couche froide. Il s’agit en fait d’un co rage en bois composite ou en métal de 30 à 50 cm de hauteur,
sans fond,  xe ou transportable, que l’on recouvre d’une fenêtre ou de tout autre matériau plastique translucide (polycarbonate, polypropylène ondulé – coroplast –, etc.). On peut donner une inclinaison vers le sud à la fenêtre ou au matériau qui recouvre la couche froide, mais cela n’est pas absolument nécessaire. De plus, la couche froide peut être construite en plusieurs sections, que l’on superpose selon la hauteur des plantes cultivées. Par temps ensoleillé et lorsque la température est chaude, il est très important d’ouvrir la couche froide pour permettre l’aération et ainsi éviter la condensation et une récolte de légumes... cuits ! Le soir, il faut refermer complè- tement la fenêtre. N’oubliez pas de recommander à vos clients de recouvrir leur couche froide d’une couverture épaisse si l’on annonce un gel important.
PHOTO : ALBERT MONDOR
La récolte se poursuit, même en novembre ou en décembre, grâce à cette couche froide.
Ce type d’abri prolonge la saison de jardinage de quatre à six se- maines, permettant ainsi la récolte de légumes encore à la  n de décembre ou même au début
de janvier dans le sud du Québec, lors de certains hivers très clé- ments. Le temps d’utilisation d’une couche froide peut être prolongé de quelques semaines encore,
si l’on prend soin de bien en isoler les parois et si l’on installe un câble chau ant au niveau du sol. La couche froide peut aussi être utilisée au printemps, parfois dès la  n du mois de mars. Toutefois, plutôt que de cultiver les légumes en pleine terre, on préférera
les faire pousser en pots dans ce cas-ci.

























































































   13   14   15   16   17